Le suivi religieux

Chaque mois, une messe est célébrée à l’intention de nos bienfaiteurs.

Des sœurs de la famille missionnaire de Cannes (https://fmnd.org/activites.php?id_lieu=4) viennent chaque mois, un mardi après midi, pour apprendre aux enfants la prière d’adoration. Les parents qui viennent récupérer leurs enfants sont invités à 13h30 pour la Sainte Messe et/ou à 16h pour 30 minutes d’adoration. Les mardis de l’année scolaire 2019-2020 sont les suivants : le  17 septembre, le 5 novembre et le 10 décembre, le 7 janvier, le 4 février, le 10 mars, le 7 avril, le 5 mai et le 9 juin.

Chaque mois nous travaillons une vertu (habitude de faire le Bien).

En ce mois d’octobre, nous allons travailler la patience sous le patronage de Sainte Monique.

Résultat de recherche d'images pour "sainte monique"

Voici les efforts et la prière que nous proposerons aux enfants au cours de ce mois :

Exercices concrets proposés à l’école :

– Lorsque quelqu’un parle et que j’ai envie d’intervenir ou de couper la parole, j’essaye de me retenir et de me concentrer sur ce que la personne est en train de dire. Même si cela ne m’intéresse pas beaucoup ou si ce que j’ai à dire est opportun ;

– Lorsque je vois quelqu’un de plus jeune que moi en train de faire quelque chose et que j’estime que ça ne va pas assez vite, je le laisse faire, je l’encourage, et je l’aide si besoin. Mais j’essaye de ne pas faire à sa place ;

– Lorsque j’ai envie de quelque chose, mais que ce n’est pas le moment, j’essaye de ne pas faire de caprice et je demande à Jésus de m’aider à patienter ;

Prière du mois :

La Prière de l’Abbé Ludovic Lécuru « Seigneur, apprends-moi à marcher au pas de ta Providence » :

(extraits)

« Seigneur, Toi qui veux nous sauver, Tu Te montres patient à notre égard. Apprends-nous à T’imiter. Que ma patience illustre mon amour pour Toi, pour mon prochain, pour moi-même. Je dois accepter que les autres soient là où ils en sont. Je dois savoir les attendre […]. Vois mes négligences. Soutiens-moi pour que je vive avec les autres en toute humilité, douceur et patience. La patience fera de moi un disciple doux et humble de cœur. Apprends-moi à marcher au pas de ta Providence. Pour Toi un jour est comme mille ans et mille ans comme un jour. […]. Fais-moi vivre au rythme de l’instant présent, sans hâte ni précipitation, ne faisant qu’une chose à la fois pour rester unifié sous Ton regard. Je veux souvent aller trop vite. Or, un fruit mûri trop vite n’a pas de saveur. Agis dans ma vie comme Tu voudras, quand Tu voudras, où Tu voudras. Si je suis impatient, c’est que je veux faire tout tout seul. Comme les saints, je désire apprendre à lâcher prise. Seigneur, donne-moi la patience ! Ainsi soit-il. »