L’Amitié

L’amitié est une relation qu’une personne entretient avec une autre personne. Mais cette relation est particulière. Elle est différente d’une relation de travail, ou d’une relation de simple connaissance.

L’amitié implique de connaître l’autre, ou en tout cas de vouloir apprendre à le connaître. Car l’amitié est une relation d’amour. Cet amour est différent de l’amour entre deux parents, ou de l’Amour que Dieu a pour nous. Mais elle est tout de même aussi importante ! Car si l’on ne sait pas aimer en amitié, alors on ne peut aimer Dieu.

Lorsque l’on est ami de quelqu’un, on l’aime d’amitié. C’est-à-dire que l’on veut son bien, son bonheur, que l’on partage des intérêts en commun, une affection commune, … Lorsque l’on est enfant, l’amitié commence souvent par des jeux que l’on partage ensemble. On apprend alors à connaître l’autre : ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, ce qui est important pour lui, ce qui le rend triste, ce qui l’intéresse ou le passionne !…

Etant donné que l’amitié est une relation d’amour, cela implique qu’elle est exigeante ! En effet, l’amitié est une conséquence de l’application de certaines vertus. En effet, pour entretenir une amitié, il faut souvent exercer plusieurs vertus : patience, bienveillance, douceur, …

C’est pourquoi, pour entretenir une amitié, il faut que les efforts viennent des deux parties. Cependant, nous devons faire attention à ne pas tomber dans une comptabilité mesquine ! Ce n’est pas parce que mon ami a fait quelque chose qui me déplait, que je dois lui retirer mon amitié ! Au contraire. S’il est mon ami, alors je peux en toute confiance lui dire qu’il m’a blessé. Alors, s’il se considère mon ami, il aura à cœur de me demander pardon. Et notre amitié n’en sera que plus forte !

En cas de désaccords en amitié, il faut toujours rechercher la voie de la réconciliation. Il faut se poser la question suivante : « Que ferait Jésus à ma place ? ». Et l’on sait qu’à notre place, Jésus cherche toujours le pardon, la réconciliation.

Ce qui est donc essentiel en amitié, c’est de savoir demander pardon, et de savoir pardonner !

Pour cela, il est bon de s’efforcer à entretenir une amitié très forte avec Jésus, Marie, et notre Ange gardien. Ils pourront nous aider si nous le leur demandons.